Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

Changement de priorité rue de la Vallée à Saillancourt

Le Sagy Infos, feuille d’information municipale du 19 octobre 2020, annonce : «  Les usagers de la rue du Charné seront prioritaires pour s’engager dans la rue de la Vallée vers le centre du hameau ou en direction du Village ».

« Faire ralentir la vitesse des véhicules« . À l’entrée du hameau de Saillancourt, la vitesse est limitée à 30 km/h.

À 70 mètres de l’intersection rue du Charné/RD81, le conducteur arrivant du village est informé qu’il doit céder le passage aux véhicules descendant de la place de Saillancourt. Si aucun véhicule ne lui fait face, à 30km/h, il franchira cette distance qui le sépare de l’intersection en 8 secondes.

Ce n’est qu’à 7 mètres de l’intersection, distance parcourue en moins d’une seconde (!) que l’automobiliste est averti de l’intersection où il est tenu de céder le passage aux véhicules débouchant de sa droite. Alors que la distance d’arrêt sur revêtement sec est de 13,5 mètres et sur revêtement humide de 15,75 mètres (!!). A cet instant le conducteur n’a eu aucune visibilité qui lui aurait permis d’anticiper l’arrivée en provenance de la rue du Charné de véhicules ou cyclistes « prioritaires pour s’engager dans la rue de la Vallée vers le centre du hameau ou en direction du village » selon la municipalité.

En sens inverse, à 30 mètres de l’intersection de la rue du Charné (moins de 4 secondes à 30 km/h), en venant de la place de Saillancourt, est apposé un panneau de signalisation C18 qui donne la priorité aux véhicules roulant en direction du village. Il n’est pas possible de se croiser sur cette section de chaussée rétrécie (3,6 mètres) créée précisément dans le but de faire ralentir les automobiles.

La priorité à droite est facilement remise en vigueur car c’est une pratique qui coûte 0€.  Mais rappelons qu’à Sagy Village, des choix plus avisés ont été pris par la même municipalité pour ralentir la circulation : en plaçant 2 panneaux « STOP » à l’intersection de la rue du Vaux Persan et de la rue Maurice Vauvillier.

Il aurait été par conséquent possible d’appliquer les mêmes règles de sécurité pour les habitants de Saillancourt et les usagers de la rue du Charné. Marquer l’arrêt est la meilleure façon de faire ralentir les véhicules, surtout lorsqu’il n’y a pas de visibilité à l’intersection et en présence d’un passage piétons.

Et nonobstant ce que peuvent opposer des élus, cela se pratique également sur les routes départementales :

La décision municipale de retirer le panneau « STOP » en bas de la rue du Charné  et de diffuser une information inexacte laissant supposer que : « les usagers de la rue du Charné sont prioritaires pour s’engager dans la rue de la Vallée vers le centre du hameau« , peut être lourde de conséquences pour la sécurité routière au sein du hameau de Saillancourt .

Supprimer un STOP » présente un enjeu sécuritaire suffisamment grave pour que la décision soit prise en consultant les usagers.

En mars, des élus aujourd’hui responsable de la conduite des affaires promettaient dans leur programme électoral un « nouveau souffle », « être mieux informés et pouvoir donner un avis ».

Aucune délibération à ce sujet n’apparaît dans les comptes rendus des conseils municipaux, ni enquête préalable auprès des habitants, des usagers de la rue du Charné, ni discussion au sein de comités citoyens, (ceux ci n’existant pas depuis le mandat 2020 -2026).

A noter que si un avis de la population ne peut être actuellement pris en réunion publique pour cause de COVID, l’état d’urgence sanitaire n’empêche pas une consultation par écrit. La démocratie doit continuer à s’exercer même en cette période difficile.

Commentaires fermés.

Archives