Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

« Et l’humanité dans tout ça ? » Un film du Parc naturel régional du Vexin français.

Changement de regard sur la nature

Le Parc naturel régional du Vexin français poursuit son travail de sensibilisation, de pédagogie et de dialogue autour d’un projet qui donne la parole à une pluralité d’acteurs, nous invitant à réfléchir à notre rapport à la Nature.

L’un d’eux, réalisé durant l’été 2019, est un film de Marie-Elise Beyne, de 45 min, intitulé « Et l’humanité dans tout ça ? ».

« A l’heure de la sixième extinction des espèces et de la responsabilité de l’Homme, des acteurs de terrain (agriculteurs, élus, écologue, technicien rivière, chargés de mission Parcs…) et des chercheurs reviennent sur la nécessité de changer nos comportements mais aussi notre regard vis à vis de l’ensemble du vivant comme sur la nature ordinaire ».

« Avec ce film, nous avons eu envie de prendre le temps. Prendre le temps de savoir quelles réalités se cachent derrière les mots « biodiversité », « écosystèmes », « milieu »…  Prendre le temps d’écouter ceux qui sont déjà impliqués dans la préservation de ce qui est notre bien commun. Loin de tout catastrophisme, parfois avec humour, les écologues, philosophes, chercheurs…que nous avons rencontrés nous aident à comprendre les enjeux écologiques actuels. Parallèlement, élus, agriculteurs, techniciens, nous racontent ce qu’ils ont entrepris concrètement pour lutter, à leur niveau, contre le réchauffement climatique ou la disparition de certaines espèces.

En ce qui concerne la réalisation, j’ai fait le choix de ne pas illustrer les notions parfois abstraites dont il est question dans le film. Je ne voulais pas imposer un point de vue mais au contraire, laisser à chacun la possibilité de s’approprier ce qui est dit. Chaque spectateur est ainsi invité à faire résonner ces concepts avec son propre imaginaire et son environnement quotidien. Ce film est un début : il nous engage à prêter attention à ce qui nous entoure, aux lieux que nous habitons« .

Ce film aborde les questions suivantes :

– Sixième extinction

– Ecosystème – Biodiversité : Que faire ?

– L’eau et les zones humides

– Petites bêtes

– Amnésie environnementale

– Milieux ouverts

– Terres agricoles

– Et l’humanité dans tout ça ?

Avec par ordre d’apparition à l’écran :

Jean-Pierre GEIBParc naturel régional Caps et Marais d’Opale

Anne-Caroline PRÉVOTDirectrice de recherche au CNRS, chercheuse au CESCO Muséum national d’histoire naturelle Paris

Bernard CHEVASSUS-AU-LOUISPrésident d’Humanité et Biodiversité

Guy POUPARTMaire de Bonnelles, capitale régionale de la biodiversité. Vice-président du Parc Naturel régional de la Vallée de Chevreuse.

Augustin BERQUEGéographe et Orientaliste

Géraud de GOEDETechnicien rivière Syndicat Mixte Seine-Ouest

Gérard BÉGUINAgriculteur. Président du Smigerma

Dominique HERPIN-POULENATMaire de Vétheuil. Vice-Présidente du Parc Naturel du Vexin français

Daniel LEVELPrésident du Syndicat Mixte Seine-Ouest

Gilles CARCASSÈSChargé de mission Biodiversité. Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise

Christine ROLLARDBiologiste au Muséum national d’histoire naturelle Paris. Aranéologue. Rappel : Le 30 juin 2015 Mme Christine ROLLARD, présidente du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel de la région d’Île-de-France (CSRPN) et les membres de ce conseil avaient visité la carrière de Saillancourt pour en partager l’intérêt patrimonial. Les différents participants avaient montré tout l’intérêt du site dans leur spécialité respective. Voir l’article : http://www.regard-sur-sagy.fr/carrieres-de-saillancourt/

Nicolas GALANDÉcologue

Gilbert DORETÉleveur laitier. Marais de la Slack

Bruno CAFFINMaire de Brueil-en-Vexin. Vice-Président du Parc naturel régional du Vexin français

François HARDYChargé de mission Nature/Environnement Parc Naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Éric VAN ISACKERExploitant agricole. Bréançon

Sonia COUDERT – VAN ISACKERExploitante agricole. Bréançon

Marc LEFEBVREAgriculteur. Guînes

Sarah SINGLAAgricultrice

Le 20 novembre 2020

Commentaires fermés.

Archives