Par Franck Olivier – Conseiller Municipal à Sagy 95 Val d'Oise
Elu de proposition

Journal d’un élu de campagne 2015

Jeudi 26 novembre 2015 : 19h00 : A l’occasion de ses 60 ans, le SIEVA organise un cocktail auquel sont invités les élus des treize communes affiliées au Syndicat des Eaux de la Vallée de l’Aubette. Néanmoins, le SIEVA doit encore progresser avant de nous annoncer la distribution d’une eau conforme aux normes de qualité.

L’hebdomadaire « La Vie » classe le Val d’Oise avant dernier département français en matière d’écologie. http://www.lavie.fr/actualite/ecologie/palmares-ecologie-2015/palmares-2015-de-l-ecologie-en-france-20-10-2015-67457_761.php

« La Vie » au sujet de la qualité de l’eau :

Notre calcul se base sur la qualité de l’eau de consommation (vis-à-vis des nitrates), sur la qualité des eaux de baignade et sur celles du milieu naturel : concentration moyenne en pesticides des eaux souterraines, teneur moyenne des cours d’eau en phosphates, moyenne des notes de l’indice poissons rivière (IPR).
Sources : Ministère de la Santé, ministère de l’Écologie, les Agences de l’eau et l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema).

http://www.lavie.fr/actualite/ecologie/palmares-ecologie-2015/les-huit-criteres-du-palmares-2015-de-l-ecologie-21-10-2015-67500_761.php

Notre élu au sein du Conseil Départemental relève aussi le problème : http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/le-val-d-oise-tacle-sur-sa-politique-environnementale-26-11-2015-5315823.php

Puisqu’on demande aux citoyens une mobilisation « vigilante » : appliquons là pour exiger une eau potable de qualité. Refusons l’alternative que l’on nous propose : « une eau potable mais pas de qualité« .

20151126_19130520151126_191341

Dimanche 22 novembre 2015 : 15 heures : des habitants de Sagy et de Longuesse se sont recueillis devant le monument aux morts du village et ont déposé des roses en hommage aux victimes de l’intolérance et de la barbarie.

Hommage à Sagy Dimanche 22 novembreDimanche 22 novembre 2Hommage synthèse

Vendredi 13 novembre 2015 : 

paris-13-novembreça vaJacques BREL : https://www.youtube.com/watch?v=TasfaJRD4c8

 

Mercredi 11 novembre 2015 : Que représentait l’armistice en 1918 : « Le jour, où l’empereur Guillaume qui avait juré de combattre jusqu’au dernier souffle, du dernier homme et du dernier cheval, s’enfuit de l’autre côté de la frontière et où Ludendorff qui avait sacrifié des millions d’hommes, se réfugia en Suède avec ses lunettes bleues, fut d’une grande consolation pour nous. Car nous croyions, et le monde entier avec nous, que par cette guerre, le sort de LA GUERRE était réglé pour tous les temps, que la bête qui avait ravagé notre monde était domptée, voire tuée. Nous étions insensés, j’en conviens, mais nous n’étions pas seul à l’être. Jamais il n’y eut en Europe autant de foi que durant ces premiers jours de la paix, car il y avait enfin place sur la Terre pour le règne si longtemps promis de la justice et de la fraternité. C’était enfin, maintenant où jamais l’heure de cette Europe unie dont nous avions rêvé. L’enfer était derrière nous. Qu’est ce qui pouvait encore nous effrayer ? Un nouveau monde commençait et comme nous étions jeunes, nous nous disions : il sera le nôtre, ce monde que nous avons rêvé, un monde plus humain ». (lettre d’un soldat)

soldat 1914 - 1918

Samedi 7 novembre 2015 : Matinée environnement. Le rendez-vous est fixé à 9h00 devant la mairie. Plusieurs interventions sont prévues, nous formons un groupe qui se dirige vers Saillancourt pour nettoyer les chemins et le bas côté des rues et routes. Point positif, nous constatons une diminution des déchets (nos interventions, deux fois par an, améliorent la propreté de notre territoire). Les pratiques peuvent changer. Éduquer, sensibiliser et inciter les jeunes générations à sauvegarder leur espace de vie est une démarche responsable et indispensable. Malheureusement, nous sommes affligés de voir le nombre de dépôts sauvages de matériaux de construction, ainsi que plusieurs traces de voitures calcinées.

DSCN2713 2

DSCN2715 2DSCN2714 2

Lundi 12 octobre 2015 : 18 heures, sur la RD28 un accident grave se produit impliquant 2 véhicules, dont l’un est presque entièrement détruit, et l’autre dans le fossé. « Une augmentation de la vitesse moyenne et des infractions au code de la route » sont à l’origine des accidents tout au long de la RD28. Puisque le premier ministre, après un comité interministériel de sécurité routière à Matignon, a annoncé vingt-deux mesures pour tenter d’enrayer une mortalité routière repartie à la hausse dont la plus emblématique est l’installation de nouveaux radars, demandons et obtenons la limitation et le contrôle de la vitesse en différents points de la RD 28 – y compris au carrefour de Sagy (voir l’article : « Conseil municipal du 2 octobre 2015 » http://www.regard-sur-sagy.fr/conseil-municipal-du-2-octobre-2015/).

Accident Condécourt 12 10 2015

Vendredi 25 septembre 2015 : Les comités communication et environnement sont convoqués les mardis à 18h30. Je ne pourrai assister à ces réunions pour des raisons professionnelles. Je souhaite néanmoins me tenir informé du contenu de ces comités, mais aucun compte rendu n’est rédigé sur ces séances de travail avec les citoyens. Il est dommage que le débat démocratique soit ainsi amputé.

Jeudi 10 septembre 2015 : Réunion des élus sur l’actualité.

Présents : M Paris, M Papillon, M Bézard, M Ricordeau, M Mottier, M Linza, Mme Boudin, Mme Cruble, M Devauchelle.

Réunion difficile pour l’élu minoritaire, car je ne peux pas m’exprimer : mon blog est à nouveau stigmatisé, cette fois ci à cause de l’article sur les écoles bien qu’il relate des faits précis à partir de documents dont la mairie est destinataire en tant que responsable des locaux.

Divers points sont abordés par M le maire et ses adjoints :

  • L’arrestation de cambrioleurs à Chardronville grâce à la mise en garde du Sagy infos et de la commune. Mais aussi de citoyens vigilants.
  • Les recommandations sur l’utilisation raisonnée de l’eau suite à l’alerte sécheresse des pouvoirs publics.
  • Travaux d’enfouissement des lignes électriques alimentant les feux tricolores du carrefour RD28/RD81 par le Conseil Départemental.
  • Accident de voitures le 9 septembre à ce même carrefour.
  • Le locataire vivant dans des conditions regrettables au Grand Mesnil devrait quitter l’abri fin septembre début octobre.
  • Une « dame de mauvaise vie » (sic) pratique son art au Grand Mesnil à côté de la RD 28 dans une fourgonnette.
  • Plusieurs caravanes de  » gens du voyage » ont tenté de s’installer sur un terrain agricole prés de la baraque à frites, mais ont immédiatement été expulsés par les gendarmes qui se trouvaient à proximité.

Les écoles :

  • Mme Leturcq réintègre son poste de directrice et de professeur des écoles à Sagy.
  • La rentrée se passe : « plus ou moins bien» (sic).
  • La municipalité envisage de mettre en œuvre des travaux dans les écoles. Il est question de demander une subvention. La tisanerie de la maternelle qui est un point sécurité délicat, cité comme prioritaire, n’a pas été vidée et rangée cet été. Les armoires coûtent cher, la commune doit en récupérer.

Extrait du compte rendu des parents d’élèves du vendredi 19 juin 2015

III Equipements et travaux

A/Bilan du Rapport d’inspection santé et sécurité au travail

Mme Maillet indique que suite à ce rapport, une rencontre a été organisée avec la Mairie et avec les Associations de Parents d’élèves. Mme Maillet détaille qu’ont été mis en avant par l’inspecteur la nécessité de traiter au plus vite :

_Mise en sécurité de la tisanerie à l’école maternelle (prévoir un rangement suffisant et adapté, convenable, problème du fonctionnement de la chaudière de l’école maternelle).

_Mise aux normes du système électrique à l’école élémentaire et désencombrement de l’école

Mme Boudin indique pour la Mairie que ces travaux doivent avoir lieu durant l’été.

Mme Louis en profite pour poser la question de l’aménagement du dortoir. De petites cloisons ont été évoquées pour ménager un peu de tranquillité aux enfants. La Mairie prend note des références de cloisons identifiées à ce sujet.

Mme Louis reprécise les soucis de surchauffe de cette salle où il a fait jusqu’à 28° récemment.

L’Apres demande si une demande de Commission Sécurité a été faite suite au rapport de l’inspection santé et sécurité au travail. Mme Maillet confirme que c’est le cas.

Les enseignantes demandent à la Mairie ce qu’il en est de la fuite à l’école primaire. Mme Boudin et Mr. Paris indiquent qu’ils savent à présent l’origine de cette fuite qui est un problème d’étanchéité extérieure. La solution proposée est de positionner une plaque de zinc après assèchement. Ils précisent que cela sera fait pendant les vacances scolaires.

Travaux voiries : enveloppe environ 20 000 euros

  • Rue du moulin des panneaux de sens interdit doivent être installés, mais ne sont toujours pas arrivés.
  • Ruelle de la Fontaine bénite
  • Affaissement rue Vauvillier
  • Rue de l’abreuvoir bateau de M Vasseur
  • Devant chez Mme Fouque entrée d’eau

Autres sujets :

  • La difficulté qu’ont les cantonniers à entretenir le village sans produits phytosanitaires est évoquée, une réflexion est menée sur l’utilisation de procédés mécaniques ou de brûlage, nous attendons des retours d’expériences d’autres communes. Il est envisagé de faire une info pour encourager les citoyens à nettoyer leur trottoir ainsi que les caniveaux.
  • Nombreuses décharges sauvages cet été. Cela coûte cher à la mairie : 150 euros la benne de 8/m3.
Décharge(Ces sacs de gravats ont été enlevés le 17 septembre)
  • Voitures brûlées à Saillancourt (6 ou 7)
  • Le cabinet d’étude chargé du PLU a été choisi mais aucune information précise n’est donnée au sujet du PLU.
  • Le SIEVA s’est déplacé sur la fuite d’eau récurrente rue de la Vallée à Saillancourt, mais n’a pas fait les travaux nécessaires.
  • Recherche des responsabilités par un expert de dégradations sur une maison de Saillancourt (fissures sur le carrelage et pilier). Le SIEVA, le SIARVA ou la commune peuvent être concernés. L’expert doit établir les causes et nommer le ou les responsables.
  • Divers informations sur les festivités à venir, date, lieu etc …

Fin de la réunion d’actualité.

Dimanche 6 septembre 2015 : 62ème Festival de la terre (voir article)

Mardi 30 juin 2015 : 14h00 Carrières de Saillancourt (voir article). 18h00 les élèves de CM2 reçoivent un dictionnaire AUZOU et un recueil « tous citoyens ! ». A la page 10, les droits du citoyen, il est écrit : « Les droits du citoyen ne peuvent s’exprimer que dans le cadre d’un régime politique démocratique. Seule la démocratie garantit les trois libertés fondamentales nécessaires à la citoyenneté : la liberté d’expression, la liberté politique et la liberté d’association ». A croire que ni l’édile, ni les conseillers municipaux n’ont lu ce recueil « Tous citoyens ! » avant de rédiger la lettre du 23 juin.

remise dictionnaire 2015

Vendredi 12 juin 2015 : Il m’est toujours difficile de consulter les documents publics et les réponses à mes interrogations sont longues à venir.

Aujourd’hui,  le comité scolaire et périscolaire s’est réuni à 18h30. En fin de réunion, les travaux indispensables aux écoles ont été évoqués. Réponse : « Rien n’est prévu pour les écoles, aucun budget ». A l’école primaire, un mur est très humide, personne ne sait d’où cela vient. Réponse : « Il y a une infiltration d’eau qui pose des problèmes depuis des lustres et l’eau s’est accumulée ». Question : « D’où vient cette eau ? » Réponse : « Elle vient d’un problème d’étanchéité, d’une plaque de zinc qui n’y était plus, c’est compliqué par rapport au voisin. On connait, a priori, l’origine, on va étancher. Et bien sûr comme chaque été :  » on fait le ménage ». Suite à un rapport de l’Éducation Nationale sur les risques encourus par nos enfants dans les locaux vétustes et inadaptés, du fait notamment des circuits électriques, première cause d’incendie dans ces établissements, un membre du comité demande si une réflexion et une planification est en cour dans les années qui viennent pour réaliser les travaux importants. Réponse : « Aucune planification ».

Les investissements envers la sécurité de nos enfants à l’école n’apparaissent pas prioritaires.

Parallèlement, un emprunt de 30 000 Euros vient d’être contracté par la municipalité (donc les sagyiens et sagyiennes)  pour l’acquisition de terrains. (Lors du CM du 19 juin 2015)

Un point acquis tout de même, les résultats des analyses de l’eau réalisées par l’ARS sont visibles sur le site officiel de la mairie (et sont même affichées en mairie maintenant). Il est écrit : « Concernant la qualité physico-chimique de l’eau distribuée, les limites de qualité ont été respectées (nitrates, fluor) à l’exception des pesticides »  et à nouveau : « Eau non conforme à la limite de qualité ».

Mercredi 13 mai 2015 : Conseil Municipal à 19h00 décidé dans l’urgence. A l’ordre du jour, un sujet qui engage nos finances. Avant la délibération, les commissions Finances et urbanisme auraient dû se réunir pour étudier ce dossier.

Acquisition de parcelles de terre

« Nous sommes une commune pauvre ». La commune est déjà fort endettée et ne répond pas à ses dépenses d’investissement, d’entretien de son patrimoine foncier et de travaux divers visant à la sécurité des habitants et à la gestion des affaires communales :

  • Travaux d’entretien et de sécurité des bâtiments scolaires : fenêtres, électricité, (rapport éducation nationale…)
  • Remplacement des bornes à incendie défectueuses ou hors d’usage. (3500 euros l’unité)
  • Aménagements routiers pour sécuriser la circulation dans les villages,
  • Archivage des documents de la mairie à effectuer obligatoirement. (15000 euros)

Même si certains prêts arrivent à terme dans un délai de 2 ans, les annuités pourraient être réinvesties dans des actions privilégiant l’intérêt collectif envers les jeunes, les enfants et adolescents… pour lesquels nous investissons peu, mais qui devront pourtant assumer jusqu’au bout le prix de nos engagements.

  • Concernant les surfaces situées au sein de l’ENS quelle raison d’acheter puisque le nouveau classement du marais de l’Aubette en ENS départemental (qui devrait être acté dans les mois qui viennent) transfère le droit de préemption au département qui assume la totalité du prix ? Il n’est pas nécessaire de complexifier les transactions et d’emprunter.

Je vote contre l’acquisition de parcelles de terre par la commune. La dette augmente de 20 000 euros (prêt contracté auprès de la Caisse d’Épargne sur 15 ou 20 ans).

Renégociation des prêts en cours avec la Caisse d’Épargne IDF

Je vote pour cette proposition, en espérant que les économies seront substantielles.

___________________________________________________________________

Jeudi 7 mai 2015 : 18h30 : rencontre des élus avec le président du SIEVA sur la qualité de l’eau et la politique d’investissement future.

19h30 : réunion préparatoire du prochain conseil municipal, organisée dans l’urgence le 13 mai prochain. L’objet de la délibération consiste à acquérir 7 parcelles de terrains, disséminées sur le territoire communal, pour un montant de 30 000€ obtenus dans le cadre d’un nouvel emprunt. La municipalité ayant déjà à sa charge une annuité budgétisé de 79 399,18 € en 2015 (section d’investissement) en remboursement des crédits contractés antérieurement, quel est l’intérêt de cette dépense pour la qualité de vie des sagyens ?

Jeudi 7 mai 2015 à 18h30 (en mairie) se tiendra la  réunion avec le SIEVA, syndicat responsable de la distribution d’eau potable, annoncée lors du dernier conseil municipal. L’objet de la rencontre entre le président du SIEVA et les élus portera sur les projets à réaliser sur le réseau d’alimentation de notre commune dans les années à venir.

__________________________________________________________________

Samedi 18 avril 2015 : A la suite de la publication de l’article « SDAGE » sur le blog « Regard sur Sagy » http://www.regard-sur-sagy.fr/schema-directeur-damenagement-et-de-gestion-des-eaux-sdage-du-bassin-de-la-seine-la-source-de-la-douee-et-le-puits-de-chardronville/, Mr le Maire m’écrit par lettre RAR :

1 – « L’accès à mon bureau vous est totalement interdit »

2 – « J’ai également donné des instructions aux secrétaires de mairie pour vous interdire l’accès aux documents communaux sans en avoir préalablement fait la demande par écrit.  Un délai de réponse vous sera alors indiqué » (sic).

La plupart des dossiers et informations étant rangés dans le bureau du maire, ces interdits ont pour conséquence de bâillonner et de bloquer toute initiative de l’élu que je suis. Une volonté déjà concrètement affirmée le 22 février dernier, date de mise sous clé des dossiers de gestion communale, s’ajoutant à l’absence de réponse aux demandes, dossiers vidés de leur contenu, élus présents ne sachant où se trouvent les documents sauf à demander à celui qui est absent, …

Pourtant lors de la réunion publique du conseil municipal du 28 novembre 2014, Mr le maire et ses adjoints m’affirmaient, haut et fort, « les documents sont sur le bureau du maire, tout le monde peut les consulter, il n’y a aucun secret » (sic).

Le discours et les actes divergent. Force est de constater qu’à Sagy tous les élus n’ont pas le même droit à l’information. Le courriel, publié dans mon article, objet du RAR de Mr le Maire, démontre une absence de démocratie locale inquiétante. Un élu peut il écrire « Comment botter en touche ? » à propos de la demande d’un autre élu ? Un maire peut-il sanctionner un élu pour « subtilisation de document confidentiel » pour tenter de légitimer une situation indéfendable ? Prendre connaissance d’un courriel envoyé à l’adresse de la mairie : mairie.sagy@orange.fr n’est en rien répréhensible pour un élu.

Que penser du droit de réserve invoqué par Mr Le maire. « Il n’existe pas, d’un point de vue général, une obligation ou un devoir de réserve, assimilable au secret professionnel de certaines professions, pour les élus locaux. (Cahier juridique UME Année 2004).

Examinons à présent le droit d’expression des élus minoritaires : (Guide de l’élu municipal d’opposition – La documentation Française) : « L’exigence de pluralisme des courants d’idées et d’opinions, pour reprendre l’expression du Conseil constitutionnel, est un des fondements de la démocratie. Le droit des conseillers municipaux minoritaires ne cesse pas à la sortie de la salle du conseil, et ne se réduit pas aux comptes rendus des débats. Dans les communes de moins de 3500 habitants, et en l’absence de dispositions légales, les conseillers qui se trouveraient en désaccord devront se tourner vers d’autres supports de communication : par exemple, insertion de points de vue ou de communiqués dans la presse locale, bulletins propres, blogs « 

Il est dommage que mes questions ne débouchent pas sur une action solidaire des élus, alors que je me préoccupe de la santé publique. La qualité de l’eau doit-elle restée un sujet tabou ?

J’ai trouvé, dans la même boîte aux lettres, une nouvelle réconfortante, bien loin des propos tenus à la mairie de Sagy : le journal du PNR n°53 de mars 2015. Dans l’éditorial du président Marc Giroud ou dans l’article page 10 : « Zéro Phyto : les syndicats d’eau potable se mobilisent », avec ce sous titre : « Communiquer, informer ». Je ne suis donc pas seul à vouloir faire évoluer les choses dans ce sens là. A suivre…

____________________________________________________________________

Vendredi 10 avril 2015 : Conseil Municipal en mairie à 20h30 (voir article)

_____________________________________________________________________

Vendredi 3 avril 2015 : « Énigme » du mois d’avril. En page 12, le mensuel sagyen, se fait l’écho de la participation des habitants aux matinées « environnement » communales. Un premier article « L’Aubette pour une matinée éco-citoyenne », détaille une intervention exemplaire sur l’Aubette, probablement préparée de longue date afin de sensibiliser la population, adultes et enfants, à la présence d’un écosystème dans et aux abords de la rivière et à la nécessité de le préserver. Conté de manière élogieuse le déroulement de cette intéressante matinée éco-citoyenne du 7 mars dernier, se passait à … où … à Sagy ? On pourrait le croire. Eh bien non, c’était à Vigny. Espérons que la commission environnement de Sagy organisera, prochainement, une matinée environnement sur l’Espace Naturel Sensible du marais de l’Aubette, aussi riche d’enseignement et, qu’à cette occasion, comme ils l’ont fait à Vigny, les membres du SIBVAM accepteront de répondre à toutes les questions des citoyens de notre commune.

_____________________________________________________________________

Dimanche 29 mars 2015 : Journée des Élections Départementales (deuxième tour de scrutin). La fête de l’épouvantail, programmée le même jour, se déroule au musée de la moisson. Nous sommes une équipe de jeunes et de moins jeunes à animer la restauration de la buvette. Sandwichs, crêpes, café et boissons sont proposés à la vente. Le temps n’est pas favorable mais le public est tout de même au rendez vous, 951 (entrées) personnes ont découvert ou redécouvert le musée.

____________________________________________________________________

Samedi 28 mars 2015 : Matinée environnement, cinq équipes se mettent en place, je suis le seul représentant de la mairie pour nettoyer le vestiaires de foot ; en compagnie de citoyens de bonne volonté nous sortons et trions les divers déchets : bois, ferrailles, plastiques et autres. En fin de matinée de nombreux conseillers municipaux nous rejoignent, je propose que ces vestiaires soient fermés afin que les jeunes du village puissent les utiliser. Personne ne répond à ma demande. A suivre…

20150328_08435920150328_095937

Jeudi 19 mars 2015 : Le personnel administratif ainsi que les membres du Conseil organisaient le pot de départ de notre secrétaire de mairie Madame Isabelle REPOVY. De nombreuses personnes étaient présentes pour lui témoigner leur amitié. Il est dommage de perdre les compétences et la qualité d’organisation de Madame REPOVY. Il est, de même, regrettable, de voir  les secrétaires de mairie quitter notre village, si rapidement vers d’autres horizons.  Souhaitons que sa remplaçante trouve un meilleur avenir professionnel dans nos murs. A suivre…

Samedi 7 mars 2015 : Comme il me l’a été signifié, le samedi 28 février, je ne peux plus avoir accès librement aux dossiers communaux publics en dehors de la présence de l’édile. Je cherche ce samedi à prendre connaissance du rapport géophysique des « cavités sous chaussée » de Saillancourt (Conseil Général juin 2014), mais malheureusement aucun des élus présents ne sait où  trouver ce document. Suis-je moi même élu pour travailler ou jouer à cache-cache ?

Mardi 3 mars et jeudi 5 mars 2015 : Je reçois respectivement une convocation pour le comité environnement (habituellement le lundi soir) et le comité voirie et réseaux, les deux réunions ont été programmées le mardi. N’étant pas disponible pour des raisons professionnelles, je demande aux élus majoritaires depuis plusieurs mois, et sans résultat encore à ce jour, de faire le nécessaire pour me permettre d’y participer.

20150305_093423

Samedi 28 février 2015 : Après le comité finance (dotation aux associations) je demande un document public que je n’obtiens pas, sans qu’une raison valable me soit opposée. Il est toujours bien difficile de faire un travail  suivi et répondant à mon engagement de conseiller. Henri Queuille disait : « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout. »

image singes

Du lundi 2 février au jeudi 12 février 2015 :

Lundi 2 février, pour exercer mon travail d’élu comme je le fais d’habitude, je me rends en mairie afin d’y consulter le courrier. Mais le verrouillage de toutes les armoires m’interdit l’accès aux documents publics. Au téléphone, Mr le maire explique la situation par une nécessité de rangement jusqu’à la fin de la semaine. Néanmoins, le lundi 9 février les dossiers n’étant toujours pas consultables, je recontacte aussitôt Mr le maire, et pense sérieusement en référer à la hiérarchie administrative, si nécessaire, pour obtenir le droit de travailler. Dans l’heure, la secrétaire de mairie est autorisée à rouvrir les armoires.

Cherchant à avancer sur le problème de la qualité de l’eau je m’aperçois, jeudi 12 février, que le dossier du SIEVA (Syndicat des eaux) a été entièrement vidé ! Tous ces documents publics sont désormais « cachés », pourquoi ?

Il faut savoir en effet qu’à plusieurs reprises, y compris en public au conseil municipal du 6 février 2015, j’ai interrogé monsieur le maire et les élus délégués au SIEVA sur 2 points précis :

– obtenir la réponse d’UFC QUE CHOISIR au courrier que lui a adressé le SIEVA le 15 septembre 2015 avec diffusion aux médias locaux et sur les sites internet des communes concernées,

– connaître l’utilisation de la somme de 1 150 000 € HT apparaissant dans le budget prévisionnel 2010 du SIEVA dans l’objectif de traiter les pesticides.

Pourtant il est établi que la réponse d’UFC QUE CHOISIR, a bien été lue par les deux délégués au SIEVA qui précisent même à propos de ce courrier : « mais il n’a pas été transmis à l’individu concerné » (sic) afin qu’il ne fasse pas « de commentaires assassins » (sic).

Je me rassure à l’idée que le 11 janvier, nous défilions ensemble, citoyens et élus, pour défendre la liberté d’expression et les valeurs républicaines. A suivre ….

Jeudi 5 février 2015 : Réunion au PNR à 19h00 (Parc Naturel Régional du Vexin Français). La conférence s’intitule : « Comment impliquer les habitants dans l’élaboration du PLU ? », Retour d’expériences. (Lire la suite dans « infos brèves »).

Lundi 2 février 2015 : Le comité environnement se déroule cette fois au musée de la moisson. (Exemplarité en matière environnementale : nous nous sommes tous déplacés en voiture et la salle de réunion était chauffée pour l’occasion). Un diaporama intéressant nous informe des détails législatifs concernant l’affichage publicitaire (taille réglementaire, distance des voies de circulation, etc…). Afin de respecter les directives préfectorales,  la mise en conformité des panneaux publicitaires devrait être effectuée avant le 13 juillet 2015. Le projet de comblement des carrières de Saillancourt est de nouveau évoqué.

Jeudi 29 janvier 2015 : 18h30 en mairie, réunion sur l’actualité. Nous abordons le sujet du recrutement d’une nouvelle secrétaire de mairie qui prendra ses fonctions le 30 mars. Le POS (Plan d’Occupation des Sols) doit évoluer vers le PLU (Plan Local d’Urbanisme), le conseil municipal a deux ans pour travailler à la mise en place du PLU, « la commune sera étudiée très en détail,  chaque parcelle de terrain sera examinée à la loupe » [sic]. Le PLU sera validé en 2017. Le projet de comblement des carrières de Saillancourt est de nouveau évoqué.

Lundi 19 janvier 2015 : Je viens de recevoir une convocation pour assister au comité bâtiments et patrimoine le mardi 3 février à 18h30. Auparavant le comité communication s’était réuni le mardi 13 janvier et le comité jeunesse et séniors le mardi 20 janvier (certaines réunions ne figurent pas sur le tableau affiché dans le bureau du maire ci-dessous). C’est le seul jour qui ne me permet pas d’assister aux comités ou commissions. Je serais donc obligé de poser de nombreuses questions lors du Conseil Municipal, je ne pourrai pas me prononcer sans avoir un minimum d’informations sur les projets en cours. Le droit d’expression peut aussi être bafoué dans une petite commune comme la nôtre.

20150119_094548CR 29 avril 2014

Dimanche 11 janvier 2015 : Rassemblement à 15h00 devant la mairie ; une marche silencieuse est organisée à Sagy, en hommage aux 17 victimes tombées sous les balles des terroristes ces derniers jours. De 1200 à 1500 personnes ont participé à cette manifestation (estimation de  la gendarmerie), de nombreux élus étaient présents.

DSC_2752Je suis Charlie 2015-25DSC_2781DSC_2786DSC_2760Je suis Charlie 2015-38

Samedi 10 janvier 2015 : Aujourd’hui, salle des fêtes de Sagy,  cérémonie des vœux du Maire. Un vibrant hommage a été rendu aux victimes des attentats par Mr le maire, mais aussi Mr le président de la CCVC Michel GUIARD et Mr le député Philippe HOUILLON évoquant le dévouement et l’abnégation de nos forces de l’ordre. Nous avons observé une minute de silence. La tuerie des journalistes de Charlie Hebdo porte atteinte à notre liberté d’expression, nos élus se sont prononcés clairement en faveur de sa défense. Nous avons aussi appris que les dotations de l’état pour les collectivités baisseraient de 30% en 2015, Mr le président de la CCVC nous a annoncé une augmentation des quatre taxes locales sans plus de détails. Meilleurs vœux à tous pour cette nouvelle année, malheureusement débutée avec tant de tristesse pour les familles des victimes.

Voeux mairie 2015-10Voeux mairie 2015-26Voeux mairie 2015-20

Archives