Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

Juillet 2020 : le temps de la moisson

Dimanche 12 juillet 2020 au dessus de Saillancourt

1953

Le même travail nécessitait 3 moissonneuses travaillant de front et deux personnes par machine avec un poste consacré à l’ensachage du grain.


Le temps de la moisson en modèles réduits

Dans les années 1960-1970 jouer consistait à imiter et reproduire le monde adulte à partir d’un décor miniature fait de personnages, animaux, véhicules  divers tels que  camions, trains, bateaux, avions ….

Avant guerre, le leader incontesté sur le marché du jouet était « Dinky Toys / Made in England » basé à Liverpool et « Dinky Toys / Made in France », à Bobigny. Les catalogues étaient différents et les modèles anglais n’étaient pas distribués en France.

En juillet 1956, Philip Ullmann, d’origine allemande, émigré depuis les années 1933 en Angleterre, accompagné d’Arthur Katz, également d’origine allemande mais venant d’Afrique du Sud, décidèrent de commercialiser une gamme de jouets concurrençant Meccano et les modèles Dinky Toys qui dominaient le marché britannique depuis de nombreuses années.

Corgi Toys était né.

Les premières gammes Corgi Toys étaient proposées par thème : Motor cars, Sports and Racing cars, Commercial Vehicles, Utility Vehicles, Car Service Equipment, Rocket Age Equipment.

Le catalogue de 1959 présentait une nouvelle série : « Agricultural Equipment » dont la « Massey Ferguson Combine Harvester (n°1111) », modèle au 1/48ième. . Elle a peu évolué au cours du temps, seules, les griffes du rabatteur d’abord fabriquées en métal le furent ensuite en plastique.

Á la fin des années 50, peu de modèles agricoles étaient proposés par Meccano. Et ceux qui l’étaient en 1952 en Angleterre, comme le tracteur et l’épandeur Massey Harris, ainsi que la remorque, n’apparaîtront sur le catalogue français que 10 ans plus tard en 1962.

Dinky Toys n’a jamais proposé de moissonneuse. Avec la « Massey Ferguson Type 780 », Corgi Toys réalisait donc un de ses modèles les plus emblématiques et populaires.

Une MF 780S entièrement restaurée dans un musée anglais. Avec une barre de coupe de 2,60 m les rendements de cette moissonneuse automotrice étaient de l’ordre de 8 hectares/jour.

https://collection.sciencemuseumgroup.org.uk/objects/co39125/massey-ferguson-type-780-combine-harvester-thresher-farming-combine-harvester.

Contrairement à Dinky Toys Liverpool, les modèles Corgi-Toys ont été distribués mondialement en Europe, États-Unis et Commonweath. Sur le catalogue des modèles commercialisés aux USA en 1960, les prix sont indiqués en dollars, la « Massey Ferguson Combine Harvester » est affichée  $5.75, ce qui, compte tenu de l’inflation (1960-2020) équivaut aujourd’hui, à $50 soit 43 € au cours actuel.

Recevoir la « Massey Ferguson Combine Harvester » se méritait : un anniversaire ou Noël.

Corgi-Toys réalisa même un coffret de luxe contenant : la moissonneuse, une Land-Rover, une remorque plate-forme, un tracteur Massey-Ferguson avec pelle, une benne MF, un tracteur Ford Power Major, une charrue, des bidons de lait et 3 personnages. Cet ensemble, évalué à 120 € de nos jours,  peut atteindre 1 000 € et quelquefois 2 fois ce prix dans une vente aux enchères selon son état de conservation.

Produite par Massey Ferguson de 1953 à 1962, son modèle réduit « Massey Ferguson Combine Harvester » de Corgi Toys est resté au catalogue jusqu’en 1972.

Six ans plus tard, en 1978, sous le n°1112, Corgi Toys sortait à l’échelle du 1/50ème un second modèle de moissonneuse batteuse de marque danoise JF portée par un tracteur David Brown.

Destinées principalement aux exploitations de petites surfaces, les moissonneuses portées avaient l’inconvénient de projeter beaucoup de poussière et de paille sur le nez du tracteur ce qui obligeait à protéger le radiateur par un tissu.

L’aventure Corgi Toys s’est arrêtée en 1984 par une mise en liquidation judiciaire de l’entreprise. D’autres concurrents arrivaient sur le marché et imposaient de nouveaux paramètres de fabrication : de plus en plus de plastique et de moins en moins de zamack et une production externalisée vers Hong-Kong.

En 1978 la moissonneuse Massey Ferguson 760  de chez Britains était élue jouet de l’année en Angleterre. L’échelle de référence des modèles agricoles devenait le 1/32ième.

Les enfants se sont sensiblement détournés du jouet miniature incitant les producteurs à créer des séries limitées en nombre destinées aux collectionneurs. Les plus beaux modèles ne sont plus des jouets.

Fabriquant Joal (Espagne): moissonneuse batteuse maïs – New-Holland TX34, échelle 1/42ème.

Fabriquant Diano (France) : moissonneuse International 953, échelle du 1/50ème 

Fabriquant Schuco (Allemagne) à l’échelle du 1/43ème: CLASS Super Automatic (1949).

Fabriquant Schuco (Allemagne) à l’échelle du 1/43ème : CLASS Super Automatic et tracteur Hanomag R40 (1946).

Fabriquant Schuco (Allemagne) à l’échelle du 1/43ème: CLAAS automotrice « SF » avec un poste d’ensachage (1953). Largeur de coupe de 2,40 m.

(Petites histoires pour les amateurs de moissonneuse de marque CLASS : « Au cours de l’été 1946, des représentants du gouvernement britannique se rendent à l’usine de Harsewinkel pour y inspecter les installations de production. Comme en Allemagne, l’agriculture britannique a un grand retard technique après la fin de la guerre. Pour maîtriser le problème d’approvisionnement en produits alimentaires, aussi critique en Grande-Bretagne que dans les zones occupées, les Britanniques regardent ce qui se fait chez l’ancien adversaire et finissent par trouver la solution qu’ils recherchent au sein du service de développement CLAAS.

CLAAS est sous le choc lorsque des représentants du gouvernement militaire britannique confisquent l’une des trois nouvelles moissonneuses-batteuses SUPER pour l’expédier vers l’Angleterre. CLAAS craint que la nouvelle machine, sur laquelle l’entreprise entend bâtir son avenir, soit produite par des constructeurs anglais en guise de réparation pour les dommages subis pendant la guerre.

Mais les doutes s’estompent rapidement. Un institut britannique qui, à la demande du ministère de l’Agriculture, teste la machine dans les conditions de récolte propres à Grande-Bretagne, attribue une excellente note à la moissonneuse-batteuse CLAAS. La SUPER réussit même à s’imposer face à des concurrentes britanniques et américaines. Une étape importante vient d’être franchie pour le redémarrage de l’entreprise après la guerre. Celle-ci est autorisée à reprendre la production de sa moissonneuse-batteuse. L’usine est de nouveau approvisionnée avec les matières premières nécessaires telles que le fer, les pneus en caoutchouc, mais aussi le charbon et le bois).

https://www.claas.fr/entreprise/histoire/histoire-de-l-entreprise/histoire-de-l-entreprise.

Juillet 2020 : la Massey Ferguson IDEAL 9 T (largeur de coupe de 9 /12,2 mètres – 40 pieds) produite par l’italien Ros à l’échelle du 1/32ème. La moissonneuse batteuse est livrée avec une coupe à tapis et un cueilleur à maïs. La hauteur des rabatteurs de la coupe à céréales se règlent avec des vérins. Le cueilleur se replie pour passer en mode transport. La trémie de 17 000 litres ne se replie pas. La goulotte s’actionne par un vérin et l’extrémité se replie comme sur la machine. ( boutique https://www.pur-tracteur-passion.com/ )

2027 : une moissonneuse batteuse MF avec une barre de coupe laser de 60 pieds (18,3 mètres), un rabatteur mécanique ondulatoire, une trémie de 35 000 litres, vidange 350l/s, surface totale de séparation : 6,08 m2, moteur à injection à haute pression d’hydrogène, puissance 1050 ch :

Pour les passionnés :

– le site de Malc Pearce, agriculteur dans le Suffolk  et collectionneurs de moissonneuses modèles réduits : http://www.malcp.com/ClassMainPage.htm, et http://www.malcp.com/claas_combine_harvesters__model.htm#Schuco_Models

–  le très beau site de l’Association Historique de Kalhausen (AHK): http://meyer.famille.free.fr/ahk/index.php?fichier=mecanisation_et_motorisation_agricoles.html

– le livre  « Les jouets agricoles » – 187p., d’Etienne Flament – Paru le : 08/11/2014 – Ed. De borée.

Le Musée de la Moisson de Sagy étant fermé sine die en raison de la Covid-19, il n’a pas été possible de faire référence aux modèles réduits de moissonneuse qui y sont éventuellement exposés à ce jour.

Commentaires fermés.

Archives