Par Franck Olivier – Conseiller Municipal à Sagy 95 Val d'Oise
Conseil Municipal le jeudi 13 décembre 2018 à 19h00

« La patience ne veut pas dire attendre ; celui qui patiente en attendant, détruit le sens de la patience »

« Carrefour de Sagy : la voie verte pour les cyclistes se fait attendre »

Article de Marie Persidat  – LeParisien.fr – 28 mars 2018

On ne pouvait trouver meilleur titre et photo plus appropriée pour illustrer ce que je ne cesse de dire et écrire depuis janvier 2017 : dés juin 2018 le rond point représentera effectivement un réel danger pour tous les piétons et cyclistes qui devront traverser la RD28.

Mais, comme je l’ai écrit dans un article précédent ( http://www.regard-sur-sagy.fr/reunion-departemental-travaux-rd28-projet-de-sagy-voie-verte/  ), la crainte est que les travaux actuels du giratoire ne permettent pas, « dans un, deux ou trois ans » la création d’un passage inférieur tel qu’il a été initialement prévu dans la Déclaration d’Utilité Publique de 2014 car la hauteur risque d’être insuffisante.

 

Je souhaiterais que les responsables du projet en mairie et à la direction des routes portent attention à ce point. Sinon nous pourrions ne pas attendre « un, deux ou trois ans » mais se retrouver à être « tenace » dans l’éternité.

 

Article du Parisien du 28 mars 2018 :

« L’aménagement doit voir le jour l’an prochain, sans le passage souterrain prévu initialement. Celui-ci ne devrait pas être réalisé avant au moins deux voire trois ans.

Alors que la sécurité des automobilistes est en passe d’être renforcée au carrefour de Sagy, il est désormais temps de penser à celle des cyclistes. Mais ils vont devoir être patients… Une voie verte doit voir le jour l’année prochaine. Elle se fera cependant sans le passage souterrain prévu au départ, qui ne devrait pas être réalisé avant deux voire trois ans minimum.

A l’heure actuelle, le croisement entre les D 28 et D 81 réputé très dangereux, est pourtant en pleine métamorphose. Les travaux de création d’un giratoire doivent s’achever en juin. L’implantation d’un passage réservé aux piétons et deux-roues, sous la route, figurait bien dans le projet initial mais le département a décidé de scinder le programme de travaux, faute de budget suffisant. La situation commence à se débloquer. La région Ile-de-France vient de voter une subvention de 425 000 € pour financer en partie l’aménagement d’une piste cyclable de près de 2 km entre Sagy et Saillancourt. L’itinéraire, très emprunté, se situe sur l’axe Paris-Londres. « Et aujourd’hui les vélos sont sur la route », regrette le maire (DVD), Guy Paris.

Le futur axe vert suivra le tracé d’une ancienne voie ferrée, qui reliait jadis Meulan (Yvelines) à Pontoise ou Magny-en-Vexin, en passant par Sagy. La nouvelle piste cyclable sera implantée sur des terrains appartenant déjà à 90 % au département. Restent encore à acquérir les 200 premiers mètres après le carrefour, situés au bout de deux propriétés différentes. Ces acquisitions foncières seraient sur le point d’être lancées. La future piste prolongera le tronçon déjà existant entre Longuesse et Sagy.

Restera le problème de la traversée du carrefour… Dans la version du giratoire en cours de construction, un passage piéton avec une traversée en deux temps de la D 28 est prévu. Piétons et cyclistes marqueront une pause sur un refuge central. Si la traversée se révélait malgré tout trop périlleuse, des feux pourraient être posés (des fourreaux prévus à cet effet vont être laissés). Mais cette solution est censée être temporaire. « Le conseil départemental s’est engagé à faire un passage inférieur lors d’une troisième phase », rappelle Guy Paris. « Cela pourrait être en 2020, 2021 ou 2022… Nous ne lâchons pas le morceau. Nous sommes patients mais tenaces. »

Landry MAKANA : « la patience ne veut pas dire attendre ; celui qui patiente en attendant, détruit le sens de la patience ».

Commentaires fermés.

Archives