Par Franck Olivier – Conseiller Municipal à Sagy 95 Val d'Oise
Elu de proposition

Éditorial juin 2019


ÉDITORIAL JUIN 2019

Vous me connaissez depuis 2014, date à laquelle vous m’avez élu au sein de la liste « Sagy Autrement ».  Depuis, avec le journal numérique « Regard sur Sagy » (http://www.regard-sur-sagy.fr/), je partage avec vous régulièrement les informations municipales qui vous permettent de suivre l’actualité de notre village : comptes rendus des conseils municipaux, suivi des grands projets, comme le Plan Local d’Urbanisme qui traite de votre patrimoine foncier et de l’avenir du village, le contre-projet à propos du comblement de la carrière de Saillancourt qui a permis d’aboutir à un Espace Naturel Sensible, mais aussi des articles ayant trait à notre ruralité comme la biodiversité, la qualité de l’eau, et bien d’autres thèmes.

Les électeurs ont montré en 2014 leur volonté de changement. Les sagyiennes et les sagyiens  ne demandent pas un catalogue de mesures mais un renouvellement du mode d’exercice du pouvoir en donnant corps à une autre gouvernance. A Sagy, la démocratie représentative est en panne et doit faire place à une démocratie délibérative impliquant un dialogue de confiance réciproque entre les élus et les habitants.

L’illusion de l’action municipale s’amplifie à l’approche des prochaines élections. Elle ne peut convaincre une majorité. Pour ma part je vous propose de poursuivre le travail entrepris depuis cinq ans. Il est coutumier pour les élus, d’être appelés à voter des délibérations sans avoir eu le temps d’analyser correctement le bien fondé des décisions. Et si on me décrit « clivant » ce n’est que parce que je suis seul à « appeller un chat, un chat » (N. Boileau). Mais j’estime que c’est mon devoir d’élu et je regrette que si peu de questions soient posées et débattues lors des conseils municipaux.

A la marche citoyenne organisée en faveur de la sécurité des cyclistes et piétons, sur le trajet Saillancourt–Sagy aucun élu de la majorité n’a participé.  Face à un besoin aussi fondamental que la sécurité,   l’équipe municipale n’a pas accordé son soutien aux citoyens demandant la réalisation de l’itinéraire de mobilité douce promis et indispensable à la cohésion sociale au sein du territoire communal.  La route est encore longue avant qu’enfants et adultes puissent circuler sans danger entre le hameau et le village, vers l’école publique, les commerces et traverser la Rd28 par un passage souterrain.

2020 est donc une étape. Nous ne sommes pas encore au complet et nous aurons toujours besoin  de personnes compétentes ayant le désir de construire un village plus harmonieux, où les initiatives seront libérées afin de créer et partager du bien commun. Un village où l’équipe municipale vous écoute et vous répond, où elle vous aide à inscrire vos projets dans l’histoire collective et l’intérêt général des habitants.

Chères sagyiennes, chers sagyiens, je vous souhaite un été fructueux et vous invite à partager vos suggestions à l’adresse mail : http://www.regard-sur-sagy.fr/contactez-moi/

Franck Olivier, élu municipal

Une volonté : rassembler pour que chaque citoyen compte dès 2020

Élu de proposition

Archives