Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

Non-conformité de l’eau et obligation d’affichage en mairie

Non-conformité de l’eau et obligation d’affichage en mairie

Depuis de nombreuses années, les médias se font l’écho d’études scientifiques et médicales de plus en plus précises qui mettent en évidence les effets néfastes des pesticides sur la santé humaine.

Les agences régionales de la santé (ARS) effectuent les contrôles sanitaires de l’eau destinée à la consommation humaine dont les résultats sont publiés sur le site ministériel de la santé et envoyés aux collectivités locales pour affichage.

L’ARS, n’omet jamais de rappeler au responsable municipal, l’obligation d’informer le consommateur de toute anomalie signalée dans les conclusions sanitaires du résultat d’analyse par la formule : « La population alimentée par cette eau doit être informée de cette situation de non-conformité ». Un acte préventif destiné à préserver les femmes enceintes et les nourrissons en particulier.

Se dérober aux lois démocratiques de l’état en faveur des citoyens en refusant d’alerter les personnes les plus fragiles d’un risque sanitaire éventuel, relève de la désobéissance républicaine.

L’analyse des prélèvements effectués dans différents lieux desservis par le SIEVA de l’Aubette de Meulan entre janvier 2021 et juillet 2022 montre en effet un excès de pesticides à diverses reprises. Face à une situation qui se répète ainsi depuis plus de 20 ans, il serait normal que les élus responsables de la distribution de l’eau apportent quelques précisions sur la démarche et les moyens mis en place au cours de toutes ces années pour améliorer la qualité du service public. L’équipe municipale est régulièrement interrogée sur ce point, sans jamais donner de réponse. La dernière demande a fait l’objet d’un courrier remis en mairie le 6 juin 2022.

Pour toutes ces raisons, l’association « AGIR pour l’environnement » appelle aujourd’hui les citoyens à interpeler directement les responsables locaux de la distribution de l’eau :  https://robinetsanspesticides.agirpourlenvironnement.org/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=CA_Interpellation_maires_eau_du_robinet&utm_medium=email

A comparer avec le tableau d’affichage de la mairie :

Rien n’est affiché.

Pourtant les conclusions sanitaires mentionnent : eau non-conforme à la limite de qualité réglementaire (0,1μg/L) en vigueur pour les paramètres « atrazine déséthyl » et « atrazine déséthyl déisopropyl ». La population alimentée par cette eau doit être informée de cette situation de non-conformité.

L’ARS ajoutant :  » Toutefois la valeur sanitaire (60 μg/L) n’étant pas atteinte cette eau peut-être consommée sans restriction « .

A chacun donc d’apprécier.

A noter qu’il est normalement précisé : « Si la situation devait perdurer, un plan d’actions devra être mis en place afin de distribuer une eau conforme à la réglementation« .

Or à Sagy cette situation perdure depuis deux décennies et rien ne change. Ni ne changera car  la solution locale retenue est au contraire de cacher la poussière sous le tapis où plus concrètement de ne rien afficher et laisser les citoyens dans l’ignorance.

Pour inverser cette procrastination administrative, vous pouvez demander qu’un plan d’actions soit mis en place et en informer le maire et les élus en vous connectant sur le site :  https://robinetsanspesticides.agirpourlenvironnement.org/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=CA_Interpellation_maires_eau_du_robinet&utm_medium=email 

Car n’est ce pas aussi l’eau que boivent les enfants des écoles ?

Commentaires fermés.

Archives