Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition
  • Élections départementales des 20 et 27 juin prochain – canton de Vauréal
    La construction d’un passage inférieur sous la RD28 à SAGY a été retenue au plus haut niveau de l’état en 2019 dans le cadre du Plan « Vélo et mobilités actives ». Le projet est désormais porté par le Conseil Départemental du Val d’Oise. Qu’en pensent les candidat(e)s qui, élu(e)s, nous représenteront pour voter les budgets...
    En savoir plus
  • Réunion du conseil municipal à huis-clos le vendredi 9 avril 2021
    https://sagy.fr/wp-content/uploads/2021/04/compte-rendu-cm-9-04-2021.pdf « 15 mars 2020 – 9 avril 2021 » : 390 jours de huis-clos. Pas de comités citoyens nommés, une page blanche sur le site de la mairie à propos des commissions et comités communaux et dans l’ignorance de qui  les composent. La culture de l’entre-soi (*) est portée à son paroxysme dans ce quatrième...
    En savoir plus
  • Des nouvelles de l’eau
    Dans le monde La Journée mondiale de l’eau du 22 mars 2021, organisée par les Nations Unies, avait pour thème  la signification de l’eau pour les populations, sa véritable valeur et la manière dont nous pouvons mieux protéger cette ressource vitale.  A terme : eau propre et assainissement pour tous d’ici à 2030. https://www.un.org/fr/observances/water-day...
    En savoir plus
  • Que deviennent nos déchets ?
    Sylvie Mariaud, chargée de mission au Syctom  / Syndicat mixte central de traitement des ordures ménagères : «  Il y a une hiérarchie dans les modes de traitement. Le pire, c’est d’enfouir le déchet. Le mieux, c’est de ne pas le produire. Et entre les deux, il y a l’incinération et le recyclage. Il...
    En savoir plus

Les coquelicots

Les coquelicots

Editorial décembre 2020

Élu municipal ou candidat, j’ai placé le droit du citoyen à l’information au sommet du contrat démocratique entre élus et électeurs. Un engagement auquel j’ai répondu dès 2014 en créant « Regard sur Sagy » et le « Journal d’un élu« .

Notre programme « Sagy 2020 » prévoyait d’ailleurs la mise en œuvre d’une démocratie participative, un projet visant à informer les habitants et les associer aux décisions municipales.

Nul besoin d’être élu pour créer un espace de dialogue et d’échanges citoyens capable de mettre en lumière la diversité des idées, expériences et chercher ensemble le moyen de les partager.

C’est pourquoi, dans « Regard sur Sagy« , la rubrique le « Journal d’un élu » est devenue le « Journal citoyen » ouvrant la rédaction aux sagyens qui souhaiteraient transmettre des informations, ou rebondir sur les articles déjà publiés afin de les actualiser. Toujours dans le respect des valeurs de notre campagne électorale et attentif au bien commun.

Les événements nous interpellent sur de nouvelles questions qui touchent notre vie au quotidien ou dans un avenir plus ou moins proche, celle de nos enfants. Ils nous incitent à une réflexion sur des modes de vie et de consommation globalement plus économes des ressources naturelles.

Nous constatons que la volonté citoyenne d’agir pour la préservation de notre bien commun n’obtient guère le soutien des élus au-delà des promesses non tenues. A l’instar de la convention citoyenne pour le climat, largement saluée comme un exemple de démocratie participative, qui revient sur le devant de la scène politique pour de mauvaises raisons : « Face aux reculs sur leurs 149 propositions, que le gouvernement promettait de reprendre « sans filtre » … les citoyens de la Convention …, seuls pour « affronter les lobbies », déçus que nombre de leurs propositions aient été retoquées ou détricotées… ». https://reporterre.net/Cyril-Dion-lance-une-petition-pour-sauver-la-Convention-citoyenne-pour-le-climat

 

A Sagy, les citoyens sont régulièrement confrontés à des décisions prises sans consultation préalable des habitants : arrachage des arbres sur la Grand’place (2013), « Stop » rue du Charné (2020). On notera aussi que la mise en place d’un passage inférieur sous la Rd28 prévue en 2020 ne figure plus dans les projets annoncés par « Sagy Infos », etc, ….

C’est pourquoi l’information et la concertation sont essentielles pour une gestion des affaires collectives à l’échelle territoriale. Par ces temps de pandémie de la Covid-19 la communication municipale s’avère des plus sobres. Les conseils municipaux sont organisés à huis clos, dont trois en dehors des périodes de confinement – 11 juin, 2 juillet, 6 octobre 2020. Les comités citoyens ne sont pas créés.

« La politique, c’est l’art d’empêcher les gens de s’occuper de ce qui les regarde ». Dans son journal Paul Valéry nous incite à être vigilant. Alors, si vous pensez que « cela vous regarde », le « Journal citoyen » vous est ouvert, tout ce qui est d’intérêt public mérite d’être rendu public.

 

 

« La publicité est la sauvegarde du peuple ».

La mairie de Verviers (Belgique) affiche ce principe de 1789 énoncé par Jean Sylvain Bailly, mathématicien, astronome, écrivain, président du Tiers-État et premier maire de Paris.

Archives