Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

Journal citoyen 2024

Samedi 20 janvier 2024

Un nouvel article : « Richesse des sols agricoles du Vexin : histoire du lœss » :   https://www.regard-sur-sagy.fr/richesse-des-sols-agricoles-du-vexin-histoire-du-loess/ .

Vendredi 12 janvier 2024

Une nouvelle page : « Les oiseaux de nos jardins » :  https://www.regard-sur-sagy.fr/les-oiseaux-de-nos-jardins/

Pic épeiche femelle

Samedi 6 janvier 2024

Guy Paris a présenté ses vœux à la population, samedi 6 janvier 2024. ©Robert Démard

… entouré de ses conseillers municipaux, recevait ses nombreux invités, parmi lesquels le préfet, la députée, des sénateurs, conseillers départementaux, le président de l’Union des maires du Département, le président du Pnr, de nombreux maires et personnalités diverses, villageois…“.

La presse locale rapporte : “Le maire de Sagy, a remercié tous ceux qui participent à l’animation et à la vie de la commune, d’une manière ou d’une autre”. La population de Sagy dans son ensemble, considère que sa contribution fiscale est une façon de participer à la vie de la commune.

Les vœux se suivent et se ressemblent, à Sagy l’entre-soi est la règle.

En 2024, pas même un mot de l’équipe municipale sur le site de la mairie (à la date du 25 janvier).

———————————————————————————–

Destruction méthodique, acte malveillant

———————————————————————————–

Salon de Jambville – Peinture sculpture photographie – 6,7 et 13,14 janvier 2024

Jusqu’au 30 novembre 2024

Une exposition ludique, scientifique, à ne pas manquer, présentée par “Carrefour des Sciences et des Arts”, invite les visiteurs à découvrir le monde des insectes, comprendre la biodiversité qui nous entoure et son importance pour la planète, jusqu’au 30 novembre 2024 au musée du Vexin français à Théméricourt.

L’exposition :[EN]QUÊTE D’INSECTES…. invite à “se plonger dans l’univers des insectes“, ….”s’impliquer dans la préservation de la biodiversité“, ….”suivre et comprendre les facteurs qui influent sur notre environnement“, …

Rappel : Le déclin des insectes fait partie du déclin global de la biodiversité, avec plus d’un million d’espèces menacées d’extinction à brève échéance, selon le dernier rapport de l’IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services). Le début de cette crise d’extinction représente un des enjeux majeurs pour les humains, au côté du changement climatique.

L’intensification des pratiques agricoles (recours accru aux pesticides, aux engrais de synthèse, etc.) explique un effondrement massif et rapide des insectes. 

L’année dernière (du 3 janvier au 2 juillet 2023) avait lieu, toujours au cœur du PNR, dans ce même musée du Vexin français Théméricourt, l’exposition “OISEAUX, UN UNIVERS Á PORTÉE D’OBSERVATION” … “présente les enjeux vitaux actuels des oiseaux“…, “des recommandations pour, à votre tour, vous engager dans la protection des oiseaux.”…

Rappel : Les études de 2021 réalisées par le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’Office Français de la Biodiversité mettent en avant une disparition programmée de 30 % de nos oiseaux communs.

Les recherches montrent que, le facteur principal de la disparition des oiseaux incombe à l’augmentation de la quantité d’engrais et de pesticides, à l’hectare, utilisée par l’agriculture. Elle a entraîné le déclin de nombreuses populations d’oiseaux, et, plus encore celles d’oiseaux insectivores. Engrais et pesticides, une cause commune qui  perturbe l’équilibre de toute la chaîne alimentaire d’un écosystème.

Pas d’insecte = pas de nourriture = pas d’oiseaux

 

Si ces expositions offrent des connaissances et attirent l’attention des visiteurs, y compris les plus jeunes, sur l’importance des équilibres biologiques à respecter pour restaurer la “santé” de notre environnement, elles ne disent rien des actions entreprises par le PNR pour changer rapidement les pratiques agricoles.
En effet, la communication est parfaite, mais les vexinois aimeraient en savoir un peu plus sur la démarche de préservation de la biodiversité en cours sur notre territoire.  Il serait dommage que les expositions se limitent à un outil d’« éco-blanchiment » ou « greenwashing ».

 

************************************************************************************************

 

Archives