Par Franck OLIVIER – Conseiller Municipal à SAGY de 2014 à 2020
Citoyen de proposition

Journal citoyen 2024

V siècles plus tard, sur le “stadium” « Panem et circenses ».

Du pain et des jeux” est une expression qui décrit comment le peuple peut être gelé, endormi par le divertissement et un accès aux premières nécessités.

L’Empire romain disait : “du pain et des jeux et le peuple sera content. Il suivra aveuglément les lois des dirigeants“.

Retrouvez toutes les photos de l’évènement : https://www.facebook.com/story.php/?story_fbid=815329807362031&id=100066550577506

https://www.valdoise.fr/reportage/1172/290-libelle.htm

Les jeux Antiques CDVO/Jean-Yves Lacôte

———————————————————————————————————–

 

Les jeunes femmes du Moyen-Orient émergent sur la scène musicale du rap, un genre traditionnellement plutôt réservé aux hommes. Dans leurs textes, elles expriment leurs émotions, leurs rêves, leurs combats

Étoile montante de la scène rap orientale, Sagy, jeune Égyptienne de 28 ans : « J’ai le privilège d’avoir toujours été soutenue par ma famille, donc je n’ai pas de problème de ce côté. » Se lancer dans le monde du rap demeure atypique dans une société qui prône le respect des traditions et le rôle central de la famille. Difficilement compatible avec l’image qu’elle renvoie : « Par exemple, des familles vont dire : “Tu ne vas pas pouvoir te marier si tu deviens célèbre…”, explique la rappeuse Sagy, quand j’ai décidé que je me fichais d’être mariée et de comment la société allait me voir tant que je faisais quelque chose qui avait du sens pour moi, je me suis lancée. »

Sa musique touche un public plutôt jeune et loin d’être exclusivement féminin. « Étonnement, 60% sont des hommes, 40% des femmes, ça va à l’encontre de tout ce que je pensais. »

La rappeuse égyptienne Sagy dans son clip «Gebt A5ry»

https://www.youtube.com/watch?v=KEKW0P3sJL0

 

—————————————————————————————-

Résultats du second tour des élections législatives 7 juillet 2024 : 1ère circonscription du Val d’Oise

Résultats du second tour des élections législatives 7 juillet 2024 : SAGY

———————————————————————————

Question citoyenne : “Zeus” peut-il communiquer aux Sagyennes et Sagyens le coût de ces “Jeux Antiques” et le montant de la participation financière de la commune ?


Photos originales :  https://www.valdoise.fr/reportage/1172/290-libelle.htm Les jeux Antiques CDVO/Jean-Yves Lacôte


Une grande tristesse !

————————————————————————-

 

Samedi 29 juin 2024 : “Jeux antiques dans l’arène de la cité”

“…… en présence des déesses et dieux de la mythologie grecque …”

 

Vendredi 21 juin 2024, soltstice d’été, plus long jour de l’année dans l’hémisphère Nord, la fête est de retour sur la place de Saillancourt.

L’arrêté municipal collé au mur nous en a informé.

Il est 21 heures et le groupe « Rock’N Vexin », ses deux guitaristes et son batteur mettent l’ambiance avec le morceau de rhythm and blues « Mustang Sally » (*).

Sous le barnum, une jeune spectatrice regarde sa voisine, une question muette, un signe à peine visible : « on y va ? ». Une hésitation de surprise, un hochement de tête : « OK ». En moins de temps qu’il ne faut pour le dire les jeunes femmes se mettent à danser le madison.

Séduit(e)s des spectatrices/teurs se lèvent et se positionnent en lignes. Les pas de danse en 4/4 s’enchaînent, quart de tour à droite, et on recommence, quart de tour… au rythme de la musique.

Un moment de grâce sur la place de Saillancourt.

Merci aux organisateurs, au groupe « Rock’N Vexin » et aux animateurs chanteurs et chanteuse et danseurs et danseuses

A l’année prochaine.

(*) « Mustang Sally » est une chanson écrite et enregistrée pour la première fois par Mack Rice en 1965 (https://www.youtube.com/watch?v=FuX6i-4rVKU) qui a gagné en popularité lorsque Wilson Pickett l’a couvert l’année suivante sur un single (https://www.youtube.com/watch?v=efctwrcovJQ).

(Dans cette chanson la “Mustang” en question est une Ford)

——————————————————————————————-

Panem et circenses” : “Du pain et des jeux du cirque”

Alors que le président de la république a décidé de jouer au jeu du “chamboule tout” et tandis que la France doit choisir son avenir dans un contexte mondial de plus en plus inquiétant sur le plan sécuritaire et environnemental, était ce le bon moment de “jouer” ?

Certaines communes déclarent forfait.

Dans l’antiquité le “Me Too” existait et le char des reines était tiré par des chevaux

Boadicea (née vers 30 et morte en 61), reine des Iceni, peuple celte qui vivait dans le sud-est de l’actuelle Grande-Bretagne encourageât son peuple à se libérer de la colonisation romaine.
L’artiste l’a représentée debout sur son char, tiré par des chevaux.
Pendant la deuxième moitié du XXe siècle, le mouvement féministe fut séduit par cette reine qui, un moment, tint en échec un monde d’hommes
 

Lundi 10 juin 2024

Résultats des élections européennes au niveau national :

Résultats des élections européennes au niveau local :

Comparaison avec les résultats des mêmes élections européennes de 2019 :

Mardi 28 mai 2024

 

Jeudi 16 mai 2024

Depuis le mois de février 2024 les délibérations, procès verbaux des conseils municipaux étaient invisibles sur le site de la mairie.

Ils sont réapparus “en partie” mais il manque encore celles de 2019 et 2020 (5 février).

Jeudi 9 mai 2024

A lire “Le théorème du Vaquita“, si vous vous intéressez aux écosystèmes. Page 151, municipalité de Sagy ou l’ONU, même combat, même solution : “Je vous propose de décider à l’unanimité de ne pas faire grand chose“. (cf. https://www.regard-sur-sagy.fr/vendredi-22-decembre-2023-a-lunanimite-le-conseil-municipal-favorable-decide-de-ne-pas-decider-a-propos-des-zaenr/ )

Lundi 6 mai 2024

Depuis le mois de février les délibérations, procès verbaux des conseils municipaux étaient invisibles sur le site de la mairie.

Ils sont réapparus aujourd’hui, “en partie“.

Il manque celles de 2019 et 2020 (5 février).

A suivre donc.

Lundi 29 avril 2024

Au fin fond de l’Alaska, un chat répondant au nom de Stubbs a été maire du village de Talkeetna. Alors que ce dernier menait une vie de pacha plutôt normale, Stubbs a été mis du jour au lendemain sous le feu des projecteurs pour une raison des plus étonnantes. Mécontents des candidats qui se présentaient à l’élection, certains habitants de Talkeetna avaient appelé à voter pour ce chaton roux, découvert abandonné dans une rue du village quelques jours plus tôt. Les habitants avaient suivi le mouvement et massivement voté pour le félin.

Stubbs n’était pas vraiment maire puisque Talkeetna n’est pas une commune. Elle ne possède pas de conseil municipal et est rattachée au comté de Matanuska-Susitna. À chaque fin de mandat, les habitants étaient très satisfaits du maire de leur village car selon leurs dires, il « n’augmentait pas les impôts et ne se mêlait pas du commerce ».

Stubbs est décédé après vingt années de bons et loyaux services. Très apprécié des habitants, ces derniers ont songé à élire un nouveau chat en guise de maire. Les propriétaires de Stubbs ont alors proposé Denali, un matou avec une personnalité identique à celle de son prédécesseur et appréciant, comme tout bon politique, être au centre de l’attention. En clair, les habitants ne pouvaient rêver mieux comme successeur à Stubbs.

Si le titre est purement symbolique comme ce fut le cas pour Stubbs ou Denali à Talkeetna, les animaux peuvent être élus maires. La portée du titre sert à promouvoir une ville ou une cause. Il n’est pas rare non plus que la plaisanterie serve à dénoncer le système électoral en général. L’anecdote vaut surtout aux États-Unis et au Canada, où l’on recense le plus de bêtes à ce poste.

En Angleterre, c’est un shetland prénommé Patrick qui a eu la chance de devenir maire de la bourgade de Cockington.

Dans la ville de Fair Haven dans le Vermont (États-Unis) , c’est une chèvre du nom de Lincoln qui a eu droit à la casquette d’élue municipale en 2020.

Mais la palme du plus ancien maire à quatre pattes revient à un bouc, nommé Yo-Yo, élu en 1922 au Brésil, à Fortaleza.

 Un nouvel article :

À propos du conseil municipal du 5 avril 2024 … et “autres pensées citoyennes”

 

Un nouvel article :

Le ru de Saillancourt (deuxième partie) : « Chacun des territoires doit définir ses leviers d’adaptation par rapport à l’évolution du climat et à ses conséquences » R. Dantec

 

Mardi 30 avril 2024 : Mr le Maire, Mesdames et Messieurs les élu(e)s cela est anormal : depuis  2 mois les listes des délibérations et les procès verbaux des conseils municipaux sont inaccessibles sur le site de la mairie.

Hormis la liste des délibérations du Conseil Municipal du 5 avril 2024 et le Procès verbal du Conseil municipal du 9 février 2024, tous les documents antérieurs sont inaccessibles depuis plus d’un mois : “Oops“!

 

Jeudi 4 avril 2024 : Oops !“, cette disparition de tous les documents des pages du site de la mairie depuis plus d’un mois est de plus en plus inquiétante et pose un problème de démocratie  :  le droit des habitants de la commune à être informés des affaires de celle-ci, principe essentiel de la démocratie locale, nécessite que les sagyiens et sagyiennes connaissent les délibérations votées par les élus.

Lorsque l’on consulte la page “Comptes rendus des conseils municipaux” et en tapant sur l’un des PV ou l’une des listes des délibérations  : “Oops ! Cette page ne peut être trouvée” sur le site municipal depuis un mois.

La mairie en est informée.

Message reçu le 22 mars de la mairie : ” Le site internet de la commune de Sagy est actuellement en refonte, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Nous faisons notre possible pour rétablir la situation au plus vite.” Cette refonte annoncée ne concerne que la page “Comptes rendus des conseils municipaux”, qui est la seule à “ne pas être trouvée”.

depuis le début du mois de Mars

 

Mercredi 13 mars 2024

Un conseil municipal a eu lieu vendredi 9 février 2024 à 19 heures sans publicité faite au préalable sur le site de la mairie, au niveau de l’agenda.
Cette semaine l’agenda affiche “Repas dansant” qui concerne effectivement plus de citoyens que les décisions du conseil municipal.
Plus inquiétant, depuis plusieurs jours lorsque l’on regarde la page “Comptes rendus des conseils municipaux” et en tapant sur l’un des PV ou l’une des listes des délibérations  : Oops ! Il n’y a plus rien.
M. le Maire, Mesdames et Messieurs les membres du conseil municipal, en sont informés.
A suivre.

Samedi 20 janvier 2024

Un nouvel article : « Richesse des sols agricoles du Vexin : histoire du lœss » :   https://www.regard-sur-sagy.fr/richesse-des-sols-agricoles-du-vexin-histoire-du-loess/ .

Vendredi 12 janvier 2024

Une nouvelle page : « Les oiseaux de nos jardins » :  https://www.regard-sur-sagy.fr/les-oiseaux-de-nos-jardins/

Pic épeiche femelle

Samedi 6 janvier 2024

Guy Paris a présenté ses vœux à la population, samedi 6 janvier 2024. ©Robert Démard

… entouré de ses conseillers municipaux, recevait ses nombreux invités, parmi lesquels le préfet, la députée, des sénateurs, conseillers départementaux, le président de l’Union des maires du Département, le président du Pnr, de nombreux maires et personnalités diverses, villageois…“.

La presse locale rapporte : “Le maire de Sagy, a remercié tous ceux qui participent à l’animation et à la vie de la commune, d’une manière ou d’une autre”. La population de Sagy dans son ensemble, considère que sa contribution fiscale est une façon de participer à la vie de la commune.

Les vœux se suivent et se ressemblent, à Sagy l’entre-soi est la règle.

En 2024, pas même un mot de l’équipe municipale sur le site de la mairie (à la date du 25 janvier).

———————————————————————————–

Destruction méthodique, acte malveillant

———————————————————————————–

Salon de Jambville – Peinture sculpture photographie – 6,7 et 13,14 janvier 2024

Jusqu’au 30 novembre 2024

Une exposition ludique, scientifique, à ne pas manquer, présentée par “Carrefour des Sciences et des Arts”, invite les visiteurs à découvrir le monde des insectes, comprendre la biodiversité qui nous entoure et son importance pour la planète, jusqu’au 30 novembre 2024 au musée du Vexin français à Théméricourt.

L’exposition :[EN]QUÊTE D’INSECTES…. invite à “se plonger dans l’univers des insectes“, ….”s’impliquer dans la préservation de la biodiversité“, ….”suivre et comprendre les facteurs qui influent sur notre environnement“, …

Rappel : Le déclin des insectes fait partie du déclin global de la biodiversité, avec plus d’un million d’espèces menacées d’extinction à brève échéance, selon le dernier rapport de l’IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services). Le début de cette crise d’extinction représente un des enjeux majeurs pour les humains, au côté du changement climatique.

L’intensification des pratiques agricoles (recours accru aux pesticides, aux engrais de synthèse, etc.) explique un effondrement massif et rapide des insectes. 

L’année dernière (du 3 janvier au 2 juillet 2023) avait lieu, toujours au cœur du PNR, dans ce même musée du Vexin français Théméricourt, l’exposition “OISEAUX, UN UNIVERS Á PORTÉE D’OBSERVATION” … “présente les enjeux vitaux actuels des oiseaux“…, “des recommandations pour, à votre tour, vous engager dans la protection des oiseaux.”…

Rappel : Les études de 2021 réalisées par le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’Office Français de la Biodiversité mettent en avant une disparition programmée de 30 % de nos oiseaux communs.

Les recherches montrent que, le facteur principal de la disparition des oiseaux incombe à l’augmentation de la quantité d’engrais et de pesticides, à l’hectare, utilisée par l’agriculture. Elle a entraîné le déclin de nombreuses populations d’oiseaux, et, plus encore celles d’oiseaux insectivores. Engrais et pesticides, une cause commune qui  perturbe l’équilibre de toute la chaîne alimentaire d’un écosystème.

Pas d’insecte = pas de nourriture = pas d’oiseaux

 

Si ces expositions offrent des connaissances et attirent l’attention des visiteurs, y compris les plus jeunes, sur l’importance des équilibres biologiques à respecter pour restaurer la “santé” de notre environnement, elles ne disent rien des actions entreprises par le PNR pour changer rapidement les pratiques agricoles.
En effet, la communication est parfaite, mais les vexinois aimeraient en savoir un peu plus sur la démarche de préservation de la biodiversité en cours sur notre territoire.  Il serait dommage que les expositions se limitent à un outil d’« éco-blanchiment » ou « greenwashing ».

 

************************************************************************************************

 

 

Archives